Israël : le président demande à Benjamin Netanyahou de former le prochain gouvernement

Israël : le président demande à Benjamin Netanyahou de former le prochain gouvernement© RONEN ZVULUN Source: Reuters
Le Premier ministre Benjamin Netanyahou et le président israélien Reuven Rivlin le 25 septembre 2019 à Jérusalem.

Le président israélien Reuven Rivlin a demandé à Benjamin Netanyahou de tenter de former le prochain gouvernement après des élections législatives qui ont plongé le pays dans une impasse politique. Celui-ci a tendu la main à son rival Benny Gantz.

«La responsabilité de former le prochain gouvernement sera donnée au Premier ministre et leader du Likoud Benjamin Netanyahou», a déclaré la présidence dans un communiqué le 25 septembre. 

Dans la foulée de cette annonce, Benjamin Netanyahou a demandé à son rival Benny Gantz de le rejoindre dans un gouvernement d'union. «Je pense que nous devons former un gouvernement d'union ensemble», a déclaré Benjamin Netanyahou à l'attention de Benny Gantz, en évoquant une «direction commune et égalitaire» dans un gouvernement «d'union nationale élargi».

Benny Gantz oppose une fin de non-recevoir à Benjamin Netanyahou

Une proposition rejetée catégoriquement par l'intéressé, justifiant son refus par les enquêtes visant Benjamin Netanyahou. «Le parti blanc-bleu que je dirige n'acceptera pas de siéger dans un gouvernement dans lequel son chef est sous le coup d’un grave acte d'accusation», a-t-il ainsi fait savoir sur sa page Facebook.

Le Premier ministre sortant, avec ses alliés de droite et des partis religieux, compte pour l'instant 55 soutiens sur les 120 du Parlement et le centriste Benny Gantz, avec le ralliement des partis de gauche et majoritairement arabes, ne rassemble que 54 députés.

Aucun n'est parvenu pour l'instant à obtenir le soutien de 61 députés, seuil de la majorité absolue au Parlement israélien, d'où l'appel plus tôt cette semaine du président à un «gouvernement d'union».

Pourtant, à l'issue de pourparlers depuis le 23 septembre entre les deux chefs de file des partis Likoud (droite) et «Bleu-blanc» (centre), le président israélien a décidé d'accorder le mandat de former le gouvernement au Premier ministre sortant. 

«Celui qui a le plus de chances c’est Netanyahou soutenu par 55 députés alors que Gantz n’a que 54 mais 10 sur les 54 ont annoncé qu'ils ne siègeraient pas au gouvernement», a déclaré Reuven Rivlin lors d'une conférence de presse aux côtés de Benjamin Netanyahou.

Dix députés de la Liste arabe unie, devenue la troisième force politique en Israël à l'issue des élections législatives du 17 septembre, avaient soutenu la candidature de Benny Gantz pour le poste de Premier ministre sans toutefois s'engager à entrer dans le prochain gouvernement.

Lire aussi : Législatives en Israël : Benjamin Netanyahou échoue à obtenir une majorité

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»